La vitamine B12, également appelée cobalamine, est essentielle pour le corps, et pour cause, une carence en cette vitamine pourrait entrainer des dommages irréversibles à l’organisme. Etant donné que l’être humain est incapable de synthétiser cette vitamine, nous avons donc besoin d’introduire des aliments qui en contiennent dans notre alimentation. En effet, celle-ci aide à fabriquer l’ADN et les globules rouges, entre autres fonctions. Healthline nous éclaire sur les différents symptômes de carence en vitamine B12.

Pour ceux qui ont un doute sur leur apport en cette vitamine, il est possible d’effectuer des tests sanguins pour connaitre leur taux de vitamine B12. Toutefois, il existe des personnes à risque de carence, comme :

– Les personnes âgées : car avec l’âge, le corps a du mal à absorber cette vitamine. Une prise de complément alimentaire pourrait s’avérer nécessaire.

– Celles qui ont subi une opération chirurgicale pour ablation d’une partie de l’intestin qui absorbe la B12

– Les végétaliens qui ne consomment pas de produits animaliers

– La prise de médicaments anti-acides sur le long terme.

– L’excès d’alcool. En effet, ce dernier irrite la muqueuse de l’estomac et des intestins et entrave l’absorption des nutriments.

Il arrive cependant qu’une carence en vitamine B12 soit confondue avec une carence en folates. De ce fait, une correction du niveau de folate pourrait masquer ou exacerber les effets de la carence en cette vitamine.

Néanmoins, il existe des symptômes de cette carence à connaitre et qui ne sont pas trompeurs :

Pâleur de la peau

La carence en vitamine B12 cause un manque de production de globules rouges dans le corps. Il en résulte alors un teint pâle, virant vers le jaune, se remarquant aussi sur le blanc des yeux. Survient alors une anémie, s’expliquant par le fait que les globules rouges sont gros ou fragiles et ne circulent pas dans le corps.