A l’heure où le coronavirus a fait des milliers de victimes à travers le monde, les équipes de scientifiques sont mobilisées pour trouver un traitement à la maladie, mais également pour déterminer et sensibiliser autour de tous les symptômes du virus. Et pour cause, la prévention et le confinement restent pour l’heure les meilleurs moyens pour limiter la propagation de l’épidémie. Les dernières recherches indiquent que les problèmes digestifs ainsi que la perte de goût pourraient être des signes avant-coureurs d’une contamination au COVID-19 Selon le Nouvel Observateur.

Si les symptômes les plus courants du coronavirus comprennent de la fièvre, des maux de têtes ou encore une toux intense, entre autres signes, d’autres moins connus peuvent également se manifester chez certains malades.

Diarrhées et agueusie, des symptômes du covid-19

Si ces signaux sont « assez rares » selon Jérôme Salomon, le directeur général de la santé précises que ces derniers interviendraient sur des patients « plutôt jeunes », qui présentent des formes « peu sévères » de la maladie.

Une prévalence qui ne fait pas l’unanimité. C’est en tout cas ce qu’avance le professeur Hendrik Streeck, directeur de l’institut de virologie de Bonn en Allemagne. Selon l’OBS, celui-ci confirme même que ces symptômes seraient observés dans 30 % des cas.

« Nous sommes allés de maison en maison chez toutes les personnes infectées dans le district de Heinsberg, une zone particulièrement touchée par l’épidémie. (…) La majorité des personnes interrogées ont décrit une perte d’odorat et de goût pendant plusieurs jours » explique le médecin au quotidien allemand Frankfurter Algemeine Zeitung.

Voir la page suivante